Archives du mot-clé relaxation

La préparation à la maternité

La relaxation peut vous aider à vivre pleinement votre grossesse et à vous préparer sereinement à l’arrivée de votre bébé.

Dans les premières séances, nous débutons par l’apprentissage de techniques de relaxation et l’affinement de l’écoute de votre corps : écouter et maîtriser votre respiration, savoir vous détendre en toutes circonstances, dénouer vos tensions musculaires, vous relier à votre bébé, percevoir les sensations liées à la grossesse, vous créer un paysage de sérénité.

Ensuite, les outils de la Sophrologie vous permettront d’apprendre à gérer votre stress durant la grossesse et l’accouchement en favorisant votre capacité d’adaptation et en optimisant votre confiance en vous.

Une dernière séance après l’accouchement sera consacrée à l’intégration des sensations nouvelles et vous aidera à vous brancher sur le positif dans votre rôle de mère.

Le calme qui suit la relaxation est favorable aux montées de lait maternel et à un portage sécurisant du nouveau-né lors d’une alimentation au biberon.

L’enfant est sensible à l’état intérieur de sa mère et réagit immédiatement à ses émotions.

 

Comment expliquer la pleine conscience aux enfants ?

La pleine conscience est une façon d’apprendre à être le plus présent possible à tout ce que nous vivons. En étant très attentif à ce que nous pensons, à ce que nous ressentons, nous savons beaucoup mieux ce qu’il se passe dans notre tête, dans notre corps et on peut beaucoup plus facilement choisir ce qui est le mieux pour nous. La pleine conscience nous apprend à mieux nous connaître.

Les exercices entraînent à être plus calme, plus concentré, à se sentir plus fort en classe, plus compétent, à se faire moins de soucis sur plein de petites choses. Cela donne confiance en soi et dans les autres. La méditation aide à être plus tranquille dans sa vie et souvent beaucoup plus heureux.

Jeanne Siaud-Facchin

extrait du livre « Tout est là, juste là »

Cliquer sur le lien direct vers amazon :
//ws-eu.amazon-adsystem.com/widgets/q?ServiceVersion=20070822&OneJS=1&Operation=GetAdHtml&MarketPlace=FR&source=ac&ref=tf_til&ad_type=product_link&tracking_id=zere01-21&marketplace=amazon&region=FR&placement=2738130445&asins=2738130445&linkId=&show_border=true&link_opens_in_new_window=true

Un exemple à l’école avec VITTOZ

illustration-of-backview-of-little-kids-sitting-on-the-ground_133921205

En proposant aux élèves :

  • de sentir le contact de leurs chaussures autour de leurs pieds,
  • de prendre conscience des points d’appui de leur corps sur la chaise, de leur dos contre le dossier,
  • de lever un bras ou serrer le poing en sentant la contraction puis le relâchement des muscles,
  • d’accueillir leur respiration telle qu’elle est,
  • de regarder la pièce où ils sont,
  • d’entendre les bruits…

En leur permettant tout simplement de revenir à eux-mêmes, de se sentir là, présents à eux-mêmes et dans le lieux où ils se trouvent. Tout cela leur permet de lâcher ce qu’ils ont vécu avant, l’agitation, le stress, de se rassembler en eux, de découvrir une certaine disponibilité. A partir de ce moment là, enseigner est comme semer sur une terre qui a été bêchée.

une méthode efficace pour lutter contre l’échec scolaire : la méthode VITTOZ

Les causes de l’échec scolaire sont nombreuses. La plus importante est à rechercher dans un « cerveau passif ». Trop d’élèves, physiquement présents dans la classe, sont dans l’impossibilité d’être attentifs. Lire la suite une méthode efficace pour lutter contre l’échec scolaire : la méthode VITTOZ